Responsable de la formation pratique pour la filière bachelor de sage-femme, enseignante, chercheuse, promotrice de la santé, coach, médiatrice, secrétaire, chanteuse et créatrice de meubles – Katharina Tritten Schwarz est une femme aux multiples facettes.
Le chœur de sages-femmes «Midwifecrisis» en action
Le chœur de sages-femmes «Midwifecrisis» en action – Katharina Tritten Schwarz est au premier rang, deuxième depuis la droite. Image: DR

Spotlight

Mettre en lumière des traits étonnants, un parcours personnel, des anecdotes amusantes ou des talents particuliers de collaborateurs et collaboratrices de la BFH: tel est le but de cette série. Sous le leitmotiv «connu pour…», nous dressons le portrait, dans les trois premières éditions du magazine, de membres de la BFH dont la réputation dépasse largement leur poste de travail.

Dans cette édition, retrouvez Katharina Tritten: responsable entre autres de la formation pratique des sages-femmes au département Santé, elle monte sur scène avec «Midwifecrisis», un chœur de sages-femmes unique en son genre.

Le chemin qui a conduit Katharina Tritten à la BFH débute à La Lenk, dans l’Oberland bernois. Enfant, elle admirait la sage-femme du village. Une femme sûre d’elle et indépendante, proche des gens. Une voix qui comptait, aux côtés de celles du pasteur et du médecin. A 12 ans, Katharina est sûre de son choix: elle sera sage-femme.

Un travail tout sauf monotone

Au sein du département Santé, Katharina Tritten est aujourd’hui responsable de formation pratique, enseignante, membre de la direction de la filière bachelor de sage-femme et du groupe de pilotage pour la gestion de la santé en entreprise. Si ses activités se résument en une phrase, elles couvrent un très large spectre. Une diversité à laquelle elle tient. «Je n’aime pas la monotonie» dit-elle en riant. Puis elle ajoute sur un ton plus sérieux: «Mais je dois tout de même faire attention à l’équilibre entre travail et vie privée, et préserver ma santé». Avec l’expérience, dit-elle, on apprend «à faire la part des choses» et à dire parfois non.

Katharina gère le volet pratique du cursus de sage-femme. Elle veille à ce que tous les étudiant-e-s obtiennent une place de formation dans un hôpital, une maison de naissance ou un cabinet de sages-femmes et entretient des contacts avec plus de 50 partenaires de la pratique. Personne de référence pour les étudiant-e-s et les responsables de la formation sur le terrain, elle doit faire preuve de souplesse et être prête à chambouler son programme à la dernière minute. «Je suis toujours là lorsque des étudiant-e-s ont une demande ou rencontrent des difficultés pendant les modules pratiques» explique Katharina.

Une autre mise au monde

Katharina enseigne également dans les domaines de la santé publique, de la promotion de la santé et de la prévention et mène des recherches sur la prévention de la consommation de tabac et d’alcool chez les (futures) mères. En parallèle, elle s’occupe de cours et d’examens et gère encore d’autres activités. Chaque jour est différent. Regrette-t-elle de ne plus exercer le métier de sage-femme? Elle dit avoir quelquefois la nostalgie de l’atmosphère particulière des services de nuit ou de fin de journée. Elle se souvient aussi du quotidien gratifiant de la profession: «On part au travail et si tout se passe bien, à la fin du service, un enfant en bonne santé a vu le jour», raconte Katharina, qui ajoute avec insistance: «Je suis toujours dans le rôle de la sage-femme, même si c’est une autre mise au monde. J’aide les autres à devenir sages-femmes. C’est un accompagnement différent, mais c’est aussi un processus – sauf que dans ce cas, il dure plus de neuf mois.»

L’univers des hautes écoles peut être un défi, car il faut du temps pour voir les résultats. Suivre les progrès des étudiant-e-s nourrit la motivation de Katharina. «Quand je vois avec quelle conviction les étudiant-e-s présentent leur travail de bachelor et leur fierté sur scène à la cérémonie de remise des diplômes, c’est comme une naissance» affirme Katharina, et la joie se lit sur son visage. Katharina est connue pour sa passion pour le métier de sage-femme, pour sa loyauté, son énergie et son ouverture aux demandes et aux préoccupations des autres.

L’équilibre sur scène

Que fait une femme aussi occupée que Katharina durant ses loisirs? Elle chante avec «Midwifecrisis», un chœur de sages-femmes unique en son genre. Le travail corporel que demande le chant lui apporte un équilibre important. Elle profite en plus d’échanger avec des collègues qui exercent le métier tous les jours. Il lui arrive pourtant de maudire le post-it sur le miroir de la salle de bains lui rappelant les paroles des chansons des prochains concerts. Elle se demande parfois si c’est vraiment une bonne idée de s’obliger à apprendre des textes par cœur, en plus de tout le reste. «Ce qui me motive, c’est de voir que nous sommes toujours solidaires sur scène», surtout quand tout ne se passe pas comme prévu. «Et nous arrivons quand même à délivrer une performance qui déchire» termine Katharina en riant. Quand le moment est venu, «les sages-femmes donnent tout».

Des meubles en cartons d’œufs
Katharina Tritten Schwarz fabrique des meubles en cartons d’œufs sous le label «EGG-Kartonagen». Image: Anlikerei Gümmenen

En dehors de ces activités, Katharina assure encore le secrétariat pour l’entreprise de commerce de bétail de son mari et fabrique des meubles. Pas n’importe quels meubles, on l’aura compris. Elle réalise des tables basses, des tables d’appoint et des buffets en cartons d’œufs sous le label «EGG-Kartonagen». Pour cette fille d’une famille d’artistes, cette activité créative est aussi un contrepoint bienvenu au travail quotidien dans le cadre d’une haute école.

Katharina met son cœur de sage-femme dans tout ce qu’elle entreprend. Concevoir, mettre au monde et accompagner. L’enthousiasme de la jeune fille de 12 ans est intact, l’amour du métier de sage-femme est resté: elle a toujours le feu sacré. Katharina est devenue une femme volontaire et indépendante, une voix qui compte, une source d’inspiration.

J’aime cet article

0